Bambi Woman


N’avez-vous jamais la sensation que les choses sont mêlées ?
On a envie de rire, puis de pleurer.
La lumière et l’obscurité, l’une n’existant pas sans l’autre.
Parfois une joie très forte peut laisser place à la peur de ne plus l’éprouver.
Parfois un chagrin se transforme en rire et réconfort auprès d’une amie.
Les choses semblent tellement nous échapper parfois.
Et finalement je crois que c’est ça qui est bien.
Si on pouvait tout deviner, tout savoir, tout prévoir, serait-on vraiment heureux ?
La vie est faite de succession d’instants qui nous échappent les uns après les autres.
A quoi sert donc t-il d’essayer de se les accaparer, puisque de toute façon ils vont filer.

Read more…

Rendez-vous sur Hellocoton !

Satellite of love


La dernière fois alors qu’il faisait une chaleur presque étouffante en plein mois d’octobre, j’avais mis la radio et m’étais allongée un moment sur mon lit. Et quand cette chanson de Lou Reed a débuté j’étais comme hypnotisée, parce que ce morceau me rappelle tellement de moments de mon enfance, c’est assez dingue. J’ai dû l’entendre un nombre incalculable de fois petite et de toute façon Lou Reed était mon chanteur préféré. Je sautillais rue Sainte-Catherine sur A walk on a wild side que je chantais en mode yaourt comme on dit, mais je disais bien tu tutu …etc !
La vie est vraiment comme un film et quelquefois on fait des sortes de flashbacks dans le temps d’un seul coup.

Bref, me revoici par ici en cette belle et fraîche journée d’automne avec une nouvelle coupe, un pull dentelle et des reflets spécial automne. Et derrière moi vous apercevez un bout de coussin de notre nouvelle banquette fabriquée par mon chéri, qu’il faudra que je vous montre plus en détail un jour ! (moi trop fière).

A part ça, tout va bien, si on oublie la fuite d’eau et la réparation du gros tuyau de la résidence avec tout le remue -ménage que ça a impliqué … mais ça m’a permis de connaître un peu mieux mes voisins, je trouve ça important de se connaître un peu et de s’entraider quand y’a besoin !

J’espère que vous aussi vous allez bien, j’espère vous avoir manqué un peu et je vous souhaite des satellites d’amour en ce bel automne !!

Read more…

Rendez-vous sur Hellocoton !

Les animaux et moi


Quand j’ai retrouvé cette photo, tout a vibré en moi. Je me suis souvenue de ce moment, exactement comme si c’était hier, de l’émotion de plénitude que j’avais ressentie alors étant gamine.
Je me suis également rappelé des chatons que je nourrissais au biberon sous l’oeil attendrie de la maman, qui avait les tétines fragiles, et que je gardais sur moi, bien au chaud pendant quelques minutes après la tété. J’étais devenue une pro, vu que ma chatte non stérilisée faisait au moins 2 portées par an !

J’aimais aussi les regarder jouer entre eux et remarquer tous les progrès qu’ils faisaient de jour en jour. Ça me faisait toujours un petit pincement au coeur quand venait le temps de leur trouver un maître, c’était aussi mes bébés !

Plus tard j’ai eu des chiens, et là encore j’ai halluciné, à quel point on pouvait les aimer et tout ce qu’ils pouvaient nous apporter.

J’aime par dessus tout ce contact incroyable qu’on peut arriver à avoir avec les animaux. La confiance et l’amour qu’ils nous témoignent, cette sensation d’oubli de soi que l’on a grâce à eux et ce bonheur finalement.

Mon rêve serait de pouvoir m’approcher des animaux plus sauvages, en Afrique par exemple. Simplement le fait de les voir courir en pleine savane me procurerait, j’en suis sûre, une grande joie. Un autre rêve est celui d’approcher de près les dauphins.

Avez-vous aussi ressenti ce sentiment de plénitude au contact d’animaux ? Je suis sûre que vous avez, vous aussi, de belles histoires à me raconter !

Je devais avoir 5 ans et apparemment j’étais déjà bien intriguée.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Nuages chantilly


Je suis de celles qui pourraient regarder la forme des nuages dans le ciel pendant des heures.
J’aime particulièrement les jours d’anticyclone, les jours de ciel bleu où les nuages donnent l’impression d’être tout cotonneux, comme si on était très haut dans le ciel.
Et puis le vent qui souffle et qui s’amuse à les pousser bien fort. Cette légèreté que ça donne.
J’aime quand le blanc crémeux des nuages met en valeur le bleu limpide du ciel.
J’aime me dire que comme les nuages, tous les soucis passent. Comme les nuages, les jours changent et prennent d’autres formes. Parfois gris, roses ou blancs peu importe puisqu’ils passent. Ce week-end je pars fêter le nouvel an tibétain en dordogne et je suis sûre que les nuages et les drapeaux tibétains vont virevolter dans le vent tandis que nous réciterons nos souhaits pour l’année à venir !
Je vous embrasse, vous qui passez par là de temps en temps. Happy Lossar ; -)
Belle année au galop du cheval de bois.


Rendez-vous sur Hellocoton !