Les reliques du Bouddha


Juste un petit article rapide sur ma journée passée au centre Dhagpo Kagyu Ling dans le Périgord.
Je parle peu de bouddhisme ici, des clins d’oeil de temps en temps. Pourtant le bouddhisme fait entièrement partie de ma vie au quotidien, bien plus qu’une philosophie en ce qui me concerne. Mais bon, en parler n’est pas toujours évident, sauf que là j’avais envie de vous parler des reliques du Bouddha qui étaient présentes à Dhagpo pendant quelques mois, un immense cadeau, ou une grande bénédiction, comme vous voulez !

Read more…

Rendez-vous sur Hellocoton !

A la rencontre des jeunes

403892_3013410937103_1317424957_33257177_443203551_n
Aujourd’hui j’ai envie de vous parler de quelque chose qui me tient beaucoup à coeur, d’un évènement que je trouve tellement utile et positif que j’ai envie de le partager ici.

Vous parler de mon maître spirituel (à droite sur la photo) que j’ai rencontré il y a une dizaine d’années, le 17 ème Karmapa Trinlé Thayé Dordjé. Pour vous donner une idée, le mieux, je crois, est de le rencontrer, car ce qu’on ressent à ce moment là est indicible et propre à chacun. Moi quand je l’ai rencontré la première fois, il n’avait que 17 ans. 17 ans, mais il faisait beaucoup plus, on ne lui donnait pas d’âge. J’avais le sourire jusqu’aux lèvres, comme si on m’avait annoncé la meilleure nouvelle du monde et la drôle d’impression que mon coeur était plus grand, oui rien que ça, une très grande joie !

Le karmapa, aujourd’hui âgé de 29 ans, réside habituellement au nord de l’ Inde, et partage son temps entre étude, méditation et voyages dans le monde entier pour donner des enseignements. Cela faisait tout de même 3 ans que nous ne l’avions pas vu en France.

Cette année, il revient donc tout près de chez nous, à l’Institut Karmapa, le centre bouddhiste, dont je vous avais parlé, pour y donner des enseignements du 26 au 29 juillet. Mais il sera aussi à Cannes le vendredi 27 juillet à 20h à l’hôtel Royal Casino Pullman de Mandelieu pour y donner une conférence ouverte à tout public sur le thème : être responsable de sa vie. Donc si vous êtes dans la région à ce moment là, n’hésitez surtout pas, pour plus d’informations vous pouvez vous rendre sur le site de l’Institut Karmapa.

Enfin, ce dont j’ai absolument envie de vous parler aujourd’hui, c’est du Wealth of Europe tour qu’il a décidé de mettre en place cette année. En effet, dans un contexte social difficile et incertain pour certains pays européens et une Europe qui cherche ses valeurs, le 17 ème Karmapa souhaite échanger avec des jeunes de moins de 30 ans lors d’une rencontre publique. Il souhaite comprendre les jeunes européens sur leurs valeurs, leur compréhension de la richesse, leur rôle et leur influence pour l’avenir de la France et de l’Europe. Cet échange est donc ouvert à tous les jeunes et entièrement gratuit. Il aura lieu à l’hôtel Royal Casino Pullman de Cannes Mandelieu, le vendredi 27 juillet à 18 h. Je pense que ce sera un moment très riche et une belle opportunité d’échange pour les jeunes.

Voici un lien vers un article très intéressant, en anglais, où le Karmapa y explique notamment la genèse de son projet Wealth of Europe tour.

Je crois que je vous ai tout dit. Bien sûr je vous montrerai des photos de ces évènements et même j’essaierai de retranscrire ici quelques phrases importantes au sujet de cette rencontre du Karmapa avec les jeunes ! Bises et merci à tous de votre fidélité.

378011_3013451978129_1317424957_33257226_1926464707_n
Ces deux magnifiques photos ont été prises par ma soeur, passionnée de photo et traductrice d’un Lama tibétain, lors de son dernier voyage en Inde pendant les kagyu Monlam.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Bouddhisme

Photobucket
Je vous avais confié que j’étais bouddhiste, montré quelques photo du centre bouddhiste où je pratique, puis plus rien ! Je me rends compte que je reste très discrète de ce côté là et c’est normal d’ailleurs car c’est quelque chose de personnel, que l’on n’a pas besoin d’étaler, et qui se vit tout simplement. Mais tout de même, je sais que cela intéresse certaines personnes, donc j’ai eu envie de vous montrer l’intérieur d’un temple, les objets des rituels, pour que vous ayez un petit aperçu d’un temple bouddhiste de tradition tibétaine. Et bien sûr les grands maîtres, comme Shamar Rinpotché ci dessous, un maître très important de la lignée Karma Kagyu.
Photobucket
Photobucket
Photobucket
Photobucket
Photobucket
Photobucket

Deux petites citations du Dalaï Lama, chef de la lignée Gélugpa pour treminer : « le bonheur intérieur n’est pas assujétti aux circonstances matérielles ou à la satisfaction des sens. Il prend sa source dans notre propre esprit.  »

Les 5 sens sont : la vue, l’ouïe, l’odorat, le goût et le toucher.

«  Si nous voulons créer la paix dans le monde, créons la d’abord en chacun de nous. « 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Wake up again

Photobucket
crédit photo : Cachemire et Soie

Comme vous le savez maintenant, ce n’est plus un secret, je suis bouddhiste. J’ai tenté d’expliquer en 2 phrases ce qu’était le bouddhisme, mais en fait ça m’a paru extrêmement difficile, et au lieu de rendre les choses simples, je les ai plutôt rendu compliquées ! Donc je vais le faire par paliers, en fonction de mes connaissances et j’espère que vous serez sensibles à ces billets car loin de moi l’idée de vous barber !

Je suis tombée sur un petit film réalisé par Haleigh du blog Making Magique. Comme vous allez le voir, ce film est très court, mais il est magique, poétique, doux, et si profond en même temps que je me suis dit voilà une bonne introduction au bouddhisme. Le bouddhisme peut être plus considéré comme une science de l’esprit plutôt que comme une religion car tout le monde peut pratiquer les enseignements du Bouddha même sans le savoir.

Photobucket

Il provient de vérités énoncées par le Bouddha, qui a perçu, grâce à la méditation, la véritable nature des phénomènes. Et l’une des bases fondamentales du bouddhisme est la nature impermanente de toute chose, c’est à dire le fait que toutes les choses sont vouées au changement, à la transformation ou à la disparition. C’est justement de cela dont nous parle le philosophe zen Alan Watts ( dont on entend la voix dans le film ) : selon lui, la contemplation et l’acceptation de la mort peuvent enrichir la vie. Dans ce film, Haleigh prend aussi comme exemple les fleurs de cerisiers que l’on contemple avec un plaisir fou chaque printemps, un plaisir d’autant plus grand qu’il est éphémère. De même, la réflexion et la contemplation sur la nature impermanente des choses n’est pas quelque chose de pessimiste, au contraire cela nous permet de nous ouvrir encore plus à la beauté des choses et des êtres qui nous entourent et d’enrichir considérablement notre vie. Pour avoir conscience de cela quotidiennement certains grands maîtres utilisent une technique très simple : chaque soir ils mettent leur bol à l’envers et quand ils le relèvent le matin, ils se disent encore une nouvelle journée où je suis vivant, quelle chance j’ai ! Dans le même esprit, je vous conseille le magnifique film coréen Printemps, été, automne,  hiver ..et printemps qui nous montre bien cette idée d’impermanence à travers le cycle des saisons et les changements dans la nature, et en parallèle à travers toute l’évolution et le changement de vie des personnages. C’est aussi un film très poétique qui pousse à la réflexion.

Et vous qu’en pensez vous ?

Le film a été réalisé par Haleigh

Rendez-vous sur Hellocoton !