Blackfish


Voici un sujet qui me tient énormément à coeur, et dont j’avais envie de vous dire quelques mots.
Vous avez sûrement entendu parler du documentaire Blackfish réalisé par Gabriela Cowperthwaite qui est sorti aux USA début 2013 et qui a fait l’effet d’une bombe dans l’industrie des parcs aquatiques SeaWorld ! Cette bombe ne va cesser de grossir puisque le documentaire est en passe de sortir en Europe, et notamment en France le 29 juin prochain sur Arte, que beaucoup de monde commence à prendre conscience de la souffrance des cétacés vivants en captivité, et souhaitent donc la fermeture définitive de ces parcs ainsi que l’arrêt de ces spectacles aquatiques ridicules.



De quoi parle Blackfish ?
Ce film qui se présente sous la forme d’un documentaire est basé sur des faits réels et essaie d’expliquer un évènement tragique survenu le 24 février 2010. Ce jour là, Dawn Brancheau, dresseuse d’orques expérimentée, trouve la mort au parc aquatique SeaWorld de San Diego. Au cours d’une représentation, la jeune femme est attaquée violemment par Tilikum, une orque pesant plus de six tonnes avec laquelle elle avait l’habitude de travailler quotidiennement depuis des années ! Partant de ce drame et de ses circonstances, la réalisatrice remonte le parcours de cette bête capturée en 1983 au large de l’Islande pour essayer de comprendre comment cela a-t-il pu se produire.
Ce que j’ai ressenti en regardant Blackfish en V.O : Beaucoup d’émotions, des larmes, de la colère même. Et depuis, je ne cesse d’y penser. Ce film nous touche profondément car il nous montre la vérité sur les conditions de vie de ces animaux dans ces parcs et leur souffrance quotidienne. Nous ne pouvons plus nous voiler la face en nous disant qu’après tout là bas, ils sont en sécurité, ce n’est plus possible. Nous nous rendons compte, une fois de plus, de la cruauté humaine envers les animaux, qui comme nous ont des émotions et ressentent également beaucoup de souffrance physique et psychologique.

Pourquoi je vous en parle aujourd’hui ? Parce que je trouve que c’est important que l’on comprenne ce qui se passe réellement sous nos yeux. Parce que je me suis faite avoir également, vu que je suis allée voir les dauphins au Marineland d’Antibes, parce que je ne savais pas à quel point ils étaient malheureux là bas !
La France et l’Espagne sont les deux seuls pays européens à posséder des orques en captivité alors que l’Inde vient d’interdire les delphinariums sur son territoire.
Nous ne montrons pas l’exemple, nous cautionnons même ce type d’activité et nous croyons au discours que tiennent les responsables de ces parcs, sur la « soi-disante protection et recherche sur ces espèces ».

Mais Blackfish est là, et d’un coup tout devient plus clair. L’histoire tragique de Dawn Brancheau doit nous aider à prendre conscience que ces animaux ne sont absolument pas faits pour vivre dans une piscine en béton à manger du poisson mort et à faire des cabrioles sur de la musique techno plusieurs fois par jours ! Cela et tous les mauvais traitements qu’ils subissent depuis leur capture a des incidences énormes sur leur stabilité psychologique, les orques en deviennent agressifs envers l’homme.
Certains naissent en captivité à cause d’inséminations artificielles. Et quand le bébé orque est suffisamment sevré, on le sépare parfois de sa mère pour le transférer dans un autre parc. A quoi joue-t-on exactement ?

D’autant plus que les orques, au même titre que les dauphins, les chimpanzés et les éléphants font partie des espèces les plus intelligentes qui ont l’habitude de vivre en groupe familial quand ils sont en liberté et éprouvent des émotions très fortes de compassion pour leurs semblables.

Je ne parle pas des dauphins ici, car c’est autre sujet sensible, mais ils souffrent exactement de la même manière que ces orques et certains en viennent même à se suicider tellement ils souffrent de leur vie en captivité, une horreur pour ces animaux si proches de l’homme ! (sans compter les massacres effectués au Japon pour les capturer afin d’ alimenter ces parcs justement ).

Ce que l’on peut faire :

 

✭ regarder Blackfish qui passera le 29 juin sur Arte à 20h45 en français et qui sort le 1er juillet en DVD en France !

✭ Boycotter bien sûr tous ces parcs animaliers possédant des cétacés, on en a trois en France métropolitaine dont le plus grand Marineland qui travaille en relation avec SeaWorld et qui possède plusieurs orques en captivité.
La question qui se pose souvent est : que deviendront ces orques et ces dauphins nés en captivités qui n’ont absolument pas l’habitude de la vie sauvage ? Il faudra réfléchir à une solution intermédiaire, à des réserves sans spectacles, des lieux où ils puissent finir leur vie en paix ou qui permettront de les relâcher plus tard.

✭ Signer des pétitions, c’est urgent que l’on se mobilise pour éviter l’ouverture de nouveaux parcs similaires et pour montrer notre volonté que les parcs actuels cessent leur activité.

✭ Se rappeler cette phrase de Cousteau :« Il y a autant de bénéfices pédagogiques à acquérir en étudiant des dauphins en captivité qu’il y en aurait à étudier le genre humain en n’observant que des prisonniers isolés. »

✭ Continuer à s’informer et à s’investir pour la protection des animaux à notre petit niveau, car j’ai coutume de penser que des milliers de gouttes d’eau forment un océan.

✭ Aller voir ces magnifiques animaux en liberté et expliquer à nos enfants que c’est uniquement de cette manière qu’ils sont heureux, et que leur bonheur dépend de notre respect et de notre amour.

✭ Mais surtout arrêter de croire que ces animaux sont heureux et bien traités dans ces parcs !
Vous avez beaucoup d’ informations également sur cette page et sur ce site.

Merci aux courageux d’avoir lu cet article jusqu’au bout !!!

Rendez-vous sur Hellocoton !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

48 comments on “Blackfish

  1. Je n’avais jamais entendu parler de ce documentaire, même si je connaissais l’histoire tragique de cette dresseuse d’orque, mais après la lecture de ton article je vais essayer de tout faire pour le voir ! Je n’ai jamais mis les pieds dans un parc aquatique et c’est vrai que je ne me suis jamais vraiment posé la question des conditions de vie de ces animaux dans ces parcs, je trouve ça donc primordial que des gens comme toi nous parlent de ces sujets pour nous ouvrir les yeux…

    Si j’arrive à regarder le documentaire je reviendrais te dire ce que j’en ai pensé :)

    Des bisous !

    1. Oui tu me diras ce que tu en as pensé, moi ce documentaire m’a vraiment marqué !!
      J’étais tellement loin de m’imaginer toute la souffrance qu’enduraient ces animaux dans ces parcs, c’est choquant, rien que leur capture d’ailleurs !
      Je pense que même si tu rates la diffusion du 29 juin au soir, tu pourras le regarder sur le site d’Arte pendant quelques jours, enfin j’espère que ce sera possible.
      Bises Manon

  2. Entièrement d’accord avec toi à ce sujet, j’ai vu Blackfish il y a peu de temps, j’ai beaucoup aimé. Il est bien fait, rien de gore, mais des témoignages touchants de la part des anciens soigneurs, qui sont également prit en otage émotionnellement. Alors oui la capture est interdite depuis 1980, mais est ce bien respecté? la seconde solution n’est pas meilleure, séparer le petit de la mère…. Par contre je me demandais si Marineland était plus « respecteux » que Seaworld, je n’y suis jamais allée, mais comme tu le précises s’ils travaillents avec Seaworld, alors j’en doute….
    C’est vrai ça permet à des personnes passionnées de dauphins ou d’orques de les voir en vrai, un moment surement inoubliable, mais à quel prix?..
    J’ai fais la promotion du documentaire sur mon FB, en espérant que certains regarderont!
    Très heureuse de voir ton article à la Une sur Hellocoton!!

    Bonne journée!

    1. Merci Laeti pour ton partage de ce doc. J’ai entendu parler qu’il y a des accords entre Marineland et Seaworld, ce qui est normal puisqu’il s’agit de la même « industrie ». Maintenant, je ne connais pas les faits réels concernant le traitement des animaux à Marineland, il faudrait y travailler pour savoir.

      La seule chose que je pense être vraie, c’est le fait que ces animaux ne sont absolument pas faits pour vivre en captivité, cela les stresse énormément, leur espérance de vie est très faible comparée à une vie sauvage, et bien sûr cela peut les rendre également très agressifs entre eux ou envers leurs soigneurs. Donc, ce qui est sûr c’est qu’il faut arrêter de dire que ces animaux sont protégés et heureux dans ces parcs car c’est archi-faux !

      Après, je pense que quand on aime vraiment les animaux, le plus important n’est pas forcément de les voir malheureux, mais de les savoir heureux quelque part dans leur milieu naturel et de savoir que tout ce cirque au profit d’une « industrie  » a cessé.
      Bises et merci à toi ;-)

      1. Avec tout le tapage suite aux problèmes de Seawolrd, ils doivent peut etre faire un peu plus attention, mais ils mentent sur beaucoup de choses et quoiqu’il en soit je suis tout à fait d’accord avec toi, ils n’ont rien à faire dans des piscines, leur place est dans l’océan, tout simplement.
        bises

        (désolée mais ma réponse ne s’etait pas mise « à la suite »)

  3. Merci pour ce bel article!
    J’ai ressenti la même chose que vous en le regardant. Hâte qu’il passe sur Arte pour le revoir! Et hâte de pouvoir commander le DVD!

    1. Merci à toi, plus on est nombreux à en parler autour de nous, plus il y a de chances que nos voix se fassent entendre et que ces parcs disparaissent enfin !!
      Bises

  4. Salut!
    J’ai beaucoup aimé ton article surtout la partie « ce que l’on peut faire ». J’ai moi même visionner ce film et je vais bientôt poster un article dessus. Je voulais savoir si tu serais d’accord que je mette le lien de ton article à la fin du mien. Si tu veux faire un tour sur mon blog avant: http://lenvoleedesmots.blogspot.fr/
    Bonne journée et merci!

    1. Bonjour Alex, je suis contente que mon article te plaise et tu peux bien sûr mettre un lien à la fin de ton article, cela me fait même très plaisir ;-)
      Je suis allée voir ton blog, il est très sympa, et j’ai vu que que tu es déjà passionnée de cinéma et de lecture, le blog est un très bon exercice pour toi !
      Bonne continuation, des bises.

  5. Joli article. Un petit detail juste. Tu as écrit ces animaux si similaires à l homme. C’est certainement mon côté étudiant en master de bio mais justement l idée à mon sens n est pas de faire une comparaison en plaçant telle ou telle espèce par rapport à l homme en se disant ils sont tellement intelligents donc proche de l Homme ( petit paradoxe d ailleurs) qu on doit les protéger. On doit protéger les baleines pour leur statut de baleine dont leur évolution et histoire dans le vivant ne doit en aucun cas être impacté de cette ampleur par l homme.

    1. Merci à toi pour ton petit mot.
      Je pense que tu m’as mal comprise, ou je me suis mal exprimée.

      J’ai simplement évoqué que le dauphin était proche de l’homme dans le sens où il recherche souvent son contact, il est curieux de l’humain et nous avons pas mal d’interactions entre nous. (proche dans le sens ami)
      Je n’ai pas de formation dans ce domaine. C’est vrai que l’orque est un animal intelligent, au même titre que de nombreux autres animaux qui ont tous une forme d’intelligence.

      Mais ce n’est pas pour cette raison qu’il faut les respecter et les protéger. Je pense qu’il faut aimer et respecter tous les animaux, sans exception tout simplement parce que comme nous ils ressentent la souffrance, comme nous ils aspirent au bien- être, et bien souvent ils sont vulnérables et ne peuvent pas se défendre contre l’homme.

      L’homme n’est parfois pas très intelligent quand on voit à quel point il dégrade sa propre planète et ce qu’il fait aux autres, y compris aux animaux.

      Mais encore une fois, je pense que l’on s’est mal comprise, je pense que chaque animal a sa propre intelligence, différente de celle de l’homme et que vouloir justement les rapprocher trop de l’homme peut être dangereux, c’est justement pour cette raison que ce type de parc doit fermer, non seulement cela génère de la souffrance, mais des personnes sont mortes à cause de cela (cf Blackfish), ce n’est pas anodin !!
      Bises

    1. C’est vrai, je ne suis pas allée voir le spectacle des orques, mais ça ne m’attirait pas tellement vu le genre de musique qu’ils mettent à fond, je ne vois pas tellement l’intérêt du spectacle !
      Bises Sylvie

  6. C’est bien d’en parler que le monde ouvre les yeux .
    les parcs aquatiques que ce soit les dauphins orques exct… tous ces animaux ne sont pas chez eux .
    C’est comme pour les cirques et un bon nombre de zoos mais il y a encore trop de gens qui vont au cirques ou dans ce genre d’endroit et qui cautionne cela… quand les gens n’iront plus au cirque alors il n’y aura peu être plus de cirque et autre prison pour animaux…

    1. Je suis d’accord, c’est à nous de ne plus fréquenter ce genre d’endroits si l’on ne veut pas qu’ils existent ! Mais comme je le disais, avec leurs discours hypocrites beaucoup de personnes se font avoir ! Donc bien informer tout le monde est super important.
      Bises

  7. J’ai beaucoup apprécié ton article j’avais vu il y a quelques temps la bande annonce et je suis ravie de pouvoir le voir la semaine prochaine à la télé ! Une cause qui me tient à coeur et que je vais partager :) des bisous

    1. Merci à toi de partager l’info !!
      Il y a eu finalement très peu de promotion en France pour ce doc et il est important qu’on relaie nous même l’information, si on veut que beaucoup de monde le voit !
      Bisous

  8. Merci pour ton article, je vais de ce pas aller programmer l’enregistrement de ce documentaire sur Arte! Je suis allée au Marineland aussi étant petite, à une époque je rêvais même d’être dresseuse d’orques car j’adorais ces animaux, aors je le regarderai avec grand intérêt.

    Sinon je suis allée récemment à la Réserve de Sigean, près de Narbonne, où les animaux ont beaucoup d’espace et peuvent s’ils le souhaitent s’isoler des visiteurs. Voilà un lieu qui m’a semblé les respecter, mais après il ne faut pas s’étonner si l’entrée est plus chère qu’au zoo (31 euros par adulte la journée)… On ne peut pas tout avoir!

    Très bon week-end à toi Zelda! ;)

    1. Figures toi que moi c’était les dresseurs de dauphins qui m’impressionnaient !!
      J’ai bien changé d’avis depuis. Tu verras ce documentaire est bouleversant.
      Oui je pense que certains zoos sont sérieux, même si je préfère voir les animaux en liberté, dans leurs milieux quand même.
      Mais je reconnais qu’il existe aussi des réserves utiles pour des animaux blessés ou orphelins, et parfois c’est dans la nature qu’ils se font massacrer par les braconniers.
      Bises et bon week-end à toi :-)

  9. C’est une lectrice qui m’a parlé de ce documentaire. Dans la foulée, je suis allée regarder la bande-annonce et j’ai eu la gorge nouée en quelques secondes. Je n’ai jamais mis les pieds dans un parc aquatique mais je suis allée au parc Astérix et j’ai regardé des humains faire les andouilles avec les dauphins. J’étais beaucoup plus jeune, je ne me posais pas de questions, je pensais qu’ils s’amusaient (comme tout le monde, j’imagine)… Mais en fait, non.

    Ce n’est que bien plus tard, quand je faisais mes recherches pour mon mémoire sur l’éthique animale, que j’ai commencé à m’interroger et à m’informer. Le sort que l’on réserve aux animaux dans notre ère moderne est insupportable, qu’il s’agisse de consommation ou de divertissement.

    Je ne serais malheureusement pas en France le 29, mais je relayerai l’info – et je vais me débrouiller pour le regarder. Merci à toi de tout cœur d’avoir pris la parole sur ce sujet. C’est absolument primordial d’en parler autour de nous, même si ça reste une petite échelle. Ne sous-estimons pas l’effet papillon ^_^

    Très bon week-end à toi :)

    1. Vos petits mots me touchent infiniment … parce que je vois que je ne suis pas seule et que vous êtes tous là !!!
      Après avoir vu ce documentaire en anglais, j’avais aussi la gorge nouée et même quelques larmes. Je me suis demandée, comment on pouvait en arriver là avec les animaux, comment on pouvait à ce point nier une partie de nous même finalement.
      C’est vrai que le spectacle de notre époque n’est pas bien beau à regarder.

      Normalement ce film devait sortir en salles, mais bien sûr il y a eu une censure, ce qui ne nous surprend plus !
      Il sort quand même en Dvd et sur Arte, c’est déjà une première victoire.
      Aux USA, ce documentaire a déclenché beaucoup de réactions et de débats, souhaitons que cela se produise également en France.
      Un grand merci pour ton soutien :-)
      Bises

  10. Je suis heureuse de n’être jamais allée dans ces parcs…
    La question des parcs et des zoos reste délicates. Construire des parcs pour y mettre des animaux malheureux histoire d’amuser la galerie, non. Mais il existe tout de même des parcs ou zoos qui traitent très bien leurs animaux. La question est délicate parce que certes, un animal sauvage n’est pas fait pour vivre en captivité, mais les zoos/parcs sont aussi un moyen de protection, quand on voit le nombre alarmant d’espèces en voie de disparition…
    C’est finalement tout le système de protection qu’il faut, je pense, réformer. Il ne faudrait garder ouvert que des zoos/parcs utiles pour la protection et non pas des parcs ouverts pour en faire des bêtes de cirques.
    C’est une question qui me touche beaucoup parce que je suis une grande amoureuse des animaux. Ca me fend le coeur de voir que certains sont traités ainsi, dans des conditions déplorables… Mais ça ne m’empêche pas d’apprécier aller au zoo quand j’y vois que les animaux ont l’espace nécessaire, etc. Je pense au zoo de Beauval, le seul où j’ai plaisir à aller car là-bas, les animaux sont traités avec respect.
    Je suis récemment allé au zoo de Vincennes. C’est vraiment le cliché du zoo pour les parisiens qui n’ont jamais vu la nature, on va dire. Les enclos sont trop petits (je pense notamment au girafes) le zoo et minuscule, pas vraiment beau, il n’a pas grand intérêt. C’est ce genre d’établissement qui pose problème…

    J’ai un peu déviée du sujet principal, je suis désolée. Mais ce documentaire est vraiment une bonne chose. Les animaux ne sont pas au service de l’homme, pour l’amuser. C’est vraiment une question qui devrait être plus débattue et mise en avant, parce qu’elle est importante et urgente.

    1. Je suis tout à fait d’accord avec toi pour les zoos, j’ai d’ailleurs failli le préciser en réponse à un des commentaires. C’est vrai que parfois les zoos ou même certaines réserves font les choses très bien et respectent l’animal. Je pense, comme tu dis, qu’il doit y avoir suffisamment d’espace et aussi pouvoir être préservé du public, car les animaux n’ont pas forcément envie de voir du monde à longueur de journées, ça peut les stresser !
      Par contre certains zoos sont vraiment dans des conditions déplorables et on voit bien que l’animal en souffre. Idem pour le manque d’espace.

      Je trouve, en effet, qu’à l’image de l’Inde qui vient de voter un loi pour interdire les delphinariums, on devrait essayer d’en faire autant en France.

      Le pire c’est leur discours hypocrite qui dit que de cette manière ils étudient les espèces et participent à leur protection !
      Pour ces parcs, c’est assez urgent car il faut profiter de la prise de conscience actuelle et éviter que d’autres parcs voient le jour; Il faut aller à contre-courant de toute la mauvaise information, et ce n’est pas évident !
      Bises et merci ;-)

  11. Merci pour cette info, je ne connaissais pas ce film. Je ne suis jamais allée dans un parc avec des orques; j’ai vu des baleines dans l’océan en Argentine, et cette émotion que j’ai ressentie je ne pourrai jamais la revivre dans un parc avec des animaux enfermés. On a beaucoup parlé du zoo de Vincennes ces derniers jours mais peu des animaux morts dans les transports entre zoos pour « alimenter » celui-ci. Nous avons tellement de possibilités aujourd’hui pour voir et étudier les animaux (films, internet, voyages) que garder des parcs pour amuser le public relève du 19° siècle !

    1. Merci Isabelle, tu as tellement raison !!!
      Souvent on ne voit que la partie immergée de l’iceberg, à nous de réfléchir au reste !
      Les baleines dans l’océan ce doit être Grandiose, j’en rêve !
      Faut qu’on ferme ces prisons pour animaux d’urgence !
      Bises

  12. N’ayant plus la TV, je vais regarder cette émissions en streaming. Pour les baleines et les orques, je suis allée les voir dans leur milieu naturel à Tadussac. Le spectacle est grandiose: il n’y a pas besoin de musique et d’animateur pour en prendre pleins les yeux.

    1. Tu as tout à fait raison, et les spectacles en pleine nature sont 10 0000 fois plus beaux et plus touchants car il s’agit d’une vraie rencontre avec l’animal !!
      Bises Christine

  13. Je ne connaissais pas ce documentaire mais je vais noter tout de suite la date et heure de diffusion pour ne pas le rater.

    Je dois dire que j’ai été plusieurs fois à Marineland car j’habitais pas trop loin et que j’ai pris plaisir à regarder les spectacles en particulier ceux avec les orques qui m’a toujours ému…

    Mais je compte bien regarder ce documentaire pour connaître la vérité. :) Merci pour cet article.

    1. Je te comprends tout à fait, puisque moi aussi je suis allée à Marineland voir les dauphins, mon animal fétiche !!
      Quand on y va, on ne se rend pas compte de tout cela, car on ne voit que ce que ce qu’on veut nous montrer (les dresseurs nous avaient dit que les dauphins ne faisaient que les exercices qu’ils voulaient et qu’ils prenaient plaisir à les faire, sinon ils ne les feraient pas. Ce qui est plutôt faux, car l’appât est le poisson et si les dauphins ne faisaient aucun exercice, les spectacles seraient annulés et ils mettraient vite la clé sous la porte).

      Par la suite j’ai lu de nombreux témoignages, y compris des témoignages d’anciens dresseurs qui expliquaient que les dauphins souffraient énormément dans ces parcs, ils en arrivent à se mutiler ou à se laisser mourir. Bref, j’ai compris que ce n’était pas une bonne chose de mettre des dauphins en captivité.

      Blackfish montre la même chose pour les orques et montre le danger d’une telle captivité !
      Merci beaucoup pour ton soutien également :-)
      Bises

  14. Bonjour,

    Et MERCI pour cet article tellement nécessaire.
    Plutôt que de voir à la longueur de blogs de nanas des articles sur des vernis à ongles, des cosmétiques, des produits de maquillage (tous testés sur des animaux !), ça fait du bien de lire enfin un article UTILE, INDISPENSABLE, et avec un peu de fond et d’intelligence.
    Il est indispensable de répéter sans cesse aux gens autour de soi la réalité de la vie animale en captivité.

    MERCI.

    1. Merci à toi pour ton soutien !!
      J’ai écrit cet article parce que je me suis rendue compte que beaucoup de gens étaient mal informés sur les conditions de vie des cétacés dans ces parcs et que Blackfish va aider à une prise de conscience. C’est une petite goutte comme je dis, mais tu as raison, il ne faut pas hésiter à parler un maximum autour de soi.
      Bises

  15. Excellent post, je regarderai Blackfish le 29 juin, même si je suis choquée depuis longtemps devant toute cette mascarade (idem pour les zoo, les cirques, etc…), une solution : boycotter !

    1. C’est vrai qu’on pourrait aussi parler des zoos et des cirques, car c’est bien souvent le même phénomène et les animaux y souffrent aussi.
      Une prise de conscience collective est vraiment nécessaire et le boycott est une bonne solution !
      Merci pour ton soutien.
      Bises

  16. Je ne pourrais pas regarder ce documentaire, franchement, ça me brise le coeur de les savoir dans des parcs.
    Mais, je signerais toutes les pétitions nécessaire… Ce n’est pas leur habitat naturel. Que les gens se réveillent un peu…

    1. C’est vrai que ce documentaire est très touchant !
      Merci pour les pétitions, faut qu’on se bouge maintenant et ne plus les laisser faire n’importe quoi.
      Bises

  17. J’ai vu Blackfish il y a une semaine et c’est tellement triste. Je suis bien content de ne jamais avoir mis les pieds dans ces parcs. Au delà de ça il y a aussi toute la souffrance animale infligée par l’homme et les paradoxes. Ces gens qui bichonnent leurs toutous et matous mais qui se couvrent de fourrure, les abandons qui vont être massifs dans quelques jours pour « cause de vacances », et j’en passe. En ce qui concerne Blackfish signer la pétition est essentiel.
    Merci pour cet article utile et important.
    Bises

    1. Tu as raison, il y a pleins de paradoxes et justement je trouve ça juste de les pointer du doigt !
      Car bien souvent, les personnes ne se rendent pas compte de ce qu’elles font ou ne sont pas bien informées. Après il y a aussi des imbéciles pour abandonner un chien sur une aire d’autoroute !
      Mais encore une fois, l’information et la communication dans ce type de problèmes est importante, ici aussi car ces parcs animaliers nous servent un pseudo discours de « conservation de l’espèce ».
      Bises Dimitri

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *