Bordeaux, jaune, bleu


Ceux qui me connaissent un peu savent que j’aime les couleurs ! Un de mes peintres préférés est Matisse, et je pourrais rester des heures dans un musée à regarder les couleurs qu’il a utilisées pour chaque toile. Je me rappelle aussi d’un jour au Maroc où j’ai voyagé en bus alors que le soleil se couchait, je regardais par la vitre les paysages défiler et je suis restée complètement bloquée sur la luminosité et la beauté colorée de ce pays. Ça m’avait touché.

Rares sont les jours où je me balade en noir, même en hiver, parfois même j’abuse un peu et fait des mélanges douteux, mais l’essentiel est que je me sente bien avec ce que je porte !

Avec l’automne je suis aussi servie par les arbres, regardez le jaune doré de ce Gingko Biloba, avec le soleil il illumine le ciel ! Je l’admire tous les jours en passant à vélo, puisqu’il est dans mon quartier, juste derrière l’église St Bruno que j’aime beaucoup d’ailleurs en passant.

Donc pour faire court, quand mon copain a terminé l’écharpe et le bonnet destinés à ma maman, je me suis dit que ce coin serait idéal pour une petite séance photo. C’était une journée de froid sec bien ensoleillé, un dimanche en plus, une journée parfaite !





L’écharpe a été tricotée en fausses côtes anglaises de façon à être réversible et extensible, avec du fil alpaga aiguille 6 mais tricoté avec des aiguilles 10 pour donner un côté aéré. Les couleurs utilisées sont : bordeaux, beige et bleu turquoise. Le plus difficile a été de trouver une technique pour monter les mailles avec 2 couleurs différentes ( beige et bordeaux ) et pour poursuivre ainsi jusqu’à la fin de l’ouvrage. Le bonnet est tricoté en côtes 2/1, en fausses côtes anglaises et en point envers. Fil aiguille 6 tricoté avec aiguilles 7 et 8.



Des bises colorées !!

Rendez-vous sur Hellocoton !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

14 comments on “Bordeaux, jaune, bleu

  1. Superbe ! Sandro m’a parlé de cette écharpe et moi aussi depuis le dernier tricot thé je me suis mise aux fausses côtes anglaises (merci Pascale !) J’ai aussi pris des graines de ces Ginko au conservatoire pour tenter d’en faire pousser chez moi, ils sont si beaux avec leurs feuilles dorées… Quand a Matisse, c’est l’une de mes premières émotions fortes liés à la couleur, le souvenir d’une expo qui m’a bouleversée en profondeur, juste par la puissance de ses couleurs. Je suis convaincue que certaines couleurs nous soignent l’âme.

    1. Ah ah, oui elle nous a bien inspiré !! Je trouve ça super comme idée et j’aime le côté extensible que ça donne au tricot ! Pour le Ginko j’espère que ça va marcher, par contre ils ont tendance à être assez grands ! Tu as raison pour les couleurs, j’en avais entendu parler, et rien que le fait de porter certaines couleurs pourrait révélerait un peu notre état d’esprit du jour. Moi aussi j’ai eu la chance de voir une expo consacrée à Matisse à Paris et ça m’avait marqué ! J’ai également vu plusieurs très grandes toiles à Saint-Pétersbourg !
      Bises

    1. Le gris et le bleu j’en mets pas mal aussi, d’ailleurs le gris, je ne sais pas pourquoi ça passe et je peux me retrouver toute en gris, mais avec des gris différents :-) (sauf le manteau).
      Bises

  2. Ta maman va avoir un bel ensemble : c’est du beau travail. Tu le portes très bien mais je ne sais pas si elle te le prêtera de temps en temps.
    Aujourd’hui, je n’étais pas habillée en noir.

    1. Ma maman était super contente et ne quitte plus son écharpe même la journée au boulot !
      Donc je ne suis pas sûre du tout qu’elle me la prêtera :-)
      Mais tu sais chacun est différent et je trouve ça très joli aussi, c’est juste que je ne me sens pas à l’aise avec !
      Bisous Christine