Gateau au yaourt avec la farine de teff

By Zelda | octobre 12, 2014


La dernière fois lors d’un repas-belote entre amis – parce que oui à mon âge j’aime encore jouer à la belote, y’a pas d’âge pour ça – j’avais fait ce gâteau d’automne à la farine de teff et tout le monde à adoré !!!
Mais déjà, ce qui était amusant c’est que personne ne connaissait la farine de teff !
La farine de teff, quésaco ? En résumant je peux vous dire c’est que cette céréale, cultivée en Ethiopie depuis très longtemps, est riche en calcium, fer et protéines et ne contient pas de gluten. Mais surtout elle donne beaucoup de goût aux pains et aux gâteaux sans gluten et ça c’est cool !

Ma recette de gâteau au yaourt avec cette farine est très simple à faire, elle me prend 15 à 20 minutes, alors franchement en ces temps de pluies je ne m’en prive pas, j’en abuse même !

Vous allez voir comme c’est simple, il vous suffit d’avoir à portée de main : un yaourt, du sucre roux en poudre, une moitié de pomme, des raisins secs, 3 oeufs, un peu d’huile, un citron bio de préférence, de la levure, de la farine de riz et de la farine de teff (pour les sans gluten) ou sinon vous pouvez bien sûr mélanger votre farine de blé avec la farine de teff.
Petite remarque : pour les sans gluten, veillez à prendre de la levure sans gluten également.

Alors voici comment je procède :

Je commence à préchauffer mon four pour qu’il soit bien chaud au moment où j’enfournerai mon gâteau.

Dans un saladier je commence à battre mes 3 oeufs au fouet avec une pincée de sel pendant 2 à 3 minutes.

Ensuite j’y ajoute 3 cuillères à soupe de sucre roux en poudre (mais on peut en mettre plus ou moins selon les goût de chacun)et je continue à battre une minute.

Puis j’ajoute le yaourt (je prends un yaourt au citron ou nature) et pareil je continue à battre.

Une fois le mélange bien aéré et homogène, j’ajoute 3 bonnes cuillères à soupe d’huile (avec du beurre fondu ça marche aussi bien sûr).

Pour la farine j’avoue connaître les proportions sans mesurer, mais je pense que c’est à peu près 3 pots de farine. Donc vous pouvez mettre 1 pot et demi de farine de riz demi-complet et la même quantité de farine de teff.

J’ajoute mon sachet de levure et je mélange bien.

Ensuite j’ajoute des petits morceaux de pommes, des raisins secs et je râpe un citron bio pour y incorporer le zeste. Mais ça c’est parce que j’aime le citron. Vous pouvez aussi choisir d’ajouter des zestes d’oranges, de la cannelle ou de la fleur d’oranger, la cuisine ça reste quelque chose de très personnel en fonction du goût de chacun !

Je beurre mon moule, je mets à cuire entre 20 à 25 minutes à Thermostat 200, je baisse en général en fin de cuisson.

Je laisse refroidir un peu et voilà c’est prêt !!!

J’espère que cette petite recette vous aura plu et je vous souhaite à tous une très bonne semaine !!! Bises

Rendez-vous sur Hellocoton !

Place Fernand Lafargue

By Zelda | octobre 9, 2014

J’avais envie de vous faire découvrir un autre petit quartier de Bordeaux, celui qui se situe entre le cours Victor Hugo et le cours d’Alsace Lorraine et dont La place Fernand Lafargue est un peu le point de rencontre de toutes les petites rues entre ces deux rues principales. C’est une place avec pleins de restaurants ou salons de thé sympathiques et ce quartier est de plus en plus vivant.

En tout cas c’est une petite place où l’on aime bien se poser la journée et il y a quantité de boutiques branchées à découvrir dans ce quartier !J’en profite pour vous parler de la Recharge située justement à deux pas de la place. C’est une épicerie dans laquelle on trouve des produits locaux de saison et sans emballages jetables. C’est à dire que vous pouvez venir avec votre bouteille et la remplir d’huile d’olive ou votre petit bocal que vous remplissez de café ou de pâtes.

Les produits privilégiés sont vraiment ceux des producteurs locaux, et on trouve notamment des huiles artisanales délicieuses, mais aussi des fruits et légumes, des pâtes ou des céréales en vrac, du café, du fromage, du beurre, du vin et même du savon de Marseille. Bien sûr l’épicerie vous propose aussi de jolis contenants (bouteilles en verre etc …) que vous pouvez rapporter quand vous venez vous réapprovisionner. Je vous conseille cette épicerie, moi j’y achète principalement des huiles artisanales qui ont beaucoup de goût et mon père y achète son café.

Allez donc y faire un tour, c’est au 38 rue Sainte Colombe à Bordeaux.Petit clin d’oeil à mon père car j’ai pris son vélo en photo ; -)
Mais j’ai aussi une adresse gourmande à vous proposer. Si comme moi vous êtes fan de bons burgers, de vraies salades composées et de cheesecake, vous aimerez le Kokomo Delicatessen. Situé place Fernand Lafargue justement, j’en avais entendu parler par Alexandra et ça avait suscité ma curiosité ! On a testé deux fois et je crois que c’est en train de devenir une de nos adresses fétiches de ce joli quartier. Les burgers sont vraiment copieux et excellents, les frites sont de vraies frites maison pas trop grasses. J’ai aussi goûté les tacos que j’ai bien aimés et un dessert excellent.

Le petit vert d’eau accompagné de la rondelle de citron vert et ces jolis pichets blancs (j’ai un coup de coeur pour ces pichets, j’en veux un comme ça pour chez moi), plus la déco rétro sympathique, tout cela donne donne beaucoup de charme à ce petit restaurant.Voici les frites maison, sorry je n’ai pas eu le temps de photographier le burger, mon copain l’avait déjà dégusté ! Je peux vous dire que le burger au saumon est excellent aussi.
La déco rétro inspirée des snacks américains est très chouette aussi !
Voici le Tacos que j’ai dégusté ce jour là : Tacos, saumon, roquette, petite sauce blanche excellente, quinoa et guacamole = copieux et délicieux !!
Il y a pleins d’autres lieux à découvrir dans ce quartier et j’espère les partager avec vous au fur et à mesure de mes découvertes. J’essaierai donc de les répertorier dans ma rubrique Bonnes Adresses !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Cuisine vietnamienne

By Zelda | octobre 5, 2014

Il faut que vous le sachiez, je suis carrément folle dingue de la cuisine vietnamienne.
Je l’ai toujours été. Je suis folle des nems, rouleaux de printemps, mais aussi des soupes vietnamiennes au boeuf, des bananes au lait de coco-perles de tapioca, et d’un autre dessert, (mais là il paraît que c’est laotien), le gâteau de riz gluant et lait de coco avec banane cuit dans une feuille de bananier, un délice !

Je crois que cet attrait pour la cuisine vietnamienne s’est encore plus développé depuis que j’ai arrêté de manger du gluten pour ma santé. Du coup la cuisine vietnamienne est parfaite pour moi car beaucoup de spécialités et même les nouilles ou vermicelles sont à base de riz et non de blé.
C’est ainsi plus facile pour moi de me faire plaisir dans un restaurant par exemple.
Mais récemment j’ai découvert le bo bun, et ça aussi j’adore ça !!!
Le bo bun est une spécialité vietnamienne composée de nouilles de riz, nems, brochettes de porc, quelques carottes rapées et un peu de salade et de coriandre, c’est carrément délicieux.
Et si un dimanche midi, vous avez envie de vous dépayser un peu sans bouger de Bordeaux, j’ai bien une adresse ou plutôt un lieu à vous conseiller.
Près du lac de Bordeaux, plusieurs familles vietnamiennes vous proposent de déguster leurs spécialités. Vous pouvez vous installer sur des petites tables ou carrément sur l’herbe en été. Vous vous régalerez vraiment et passerez j’en suis sûr un très bon moment. Voici quelques photos de notre petit pique-nique de ce dimanche, très agréable et de notre balade près du lac où quelques personnes courageuses se baignaient encore !
On a eu un véritable été indien à Bordeaux, des personnes se baignaient encore début octobre !
Yoda en a profité pour faire un petit footing sans la laisse …
Voici le lieu où l’on pique-nique et on se régale !
Une crêpe vietnamienne, délicieux aussi et un dessert plutôt original !
Voilà ce billet gourmand est terminé, je vous souhaite une très bonne semaine, bises à tous !!

Rendez-vous sur Hellocoton !

En couple ou solo ?

By Zelda | octobre 2, 2014

J’avais envie d’écrire un petit billet d’humeur, j’en écris rarement, mais j’aime aussi écrire sur des thèmes qui me tiennent à coeur et aujourd’hui j’ai envie de vous parler du couple et en particulier de la pression donnée par notre société sur ce sujet.

Je suis de plus en plus dérangée par toutes ces émissions de télé-réalité dans lesquelles le but est de se mettre absolument en couple, comme si cela était une condition sine qua none du bonheur ou que c’était le seul et unique schéma de vie possible. Réussir sa vie affective, tout un programme !

Il n’y a pas que ces émissions qui me perturbent, il y a aussi la fête ultra commerciale de la Saint Valentin, la fameuse journée où quand on est célibataire, on déprime grave. Et puis toutes ces mignonnes histoires qu’on commence à nous raconter enfant et qu’on continue à nous raconter adulte grâce aux comédies romantiques (dont les américains sont quand même les champions), qui se terminent très souvent par ils se marièrent et eurent beaucoup d’enfants …
Sauf que maintenant on peut rajouter le divorce, les parents isolés et les familles recomposées dans la petite histoire !
C’est mignon, mais il y a d’autres valeurs tout aussi importantes à mes yeux, et il est parfois nécessaire de passer par la case célibataire pendant un temps pour mieux se connaître et être heureux à deux par la suite.

Le plus important dans tout ça, c’est bien sûr notre recherche éperdue de l’amour. Mais j’ai de plus en plus l’impression qu’une autre valeur importante est en train d’émerger, celle de réaliser la vie qu’on aime vraiment qui implique de se focaliser sur ses études ou son job, mais aussi sur ses qualités intérieures et la recherche d’une certaine stabilité et sérénité.
Et cela n’implique pas forcément une vie en couple au départ.

Cependant il y a aussi des personnes célibataires à la recherche d’une relation sérieuse pour lesquels une rencontre et la possibilité d’une vie à deux importent beaucoup.
Parce qu’il faut bien l’avouer quand même, la vie à deux ça peut être magique aussi !
N’oublions pas qu’ il existe aujourd’hui de nouveaux moyens pour rencontrer un partenaire : ce sont les fameux sites de rencontre sur internet, Le site de rencontre Parship, en est un exemple.

Mais surtout, surtout, ne laissons pas les autres nous mettre la pression ! Être célibataire n’est pas une plaie comme le dit avec humour la drôlissime Pénélope Bagieu !!!!!

Note importante : pour la première et deuxième photo, je ne connais pas le crédit photo, mais si vous le connaissez merci de me tenir informée !!

Rendez-vous sur Hellocoton !

Port-Cros et Porquerolles

By Zelda | septembre 29, 2014


Je sais que j’ai déjà consacré 2 articles sur ces sublimes îles méditerranéennes car j’ai eu la chance d’y aller en vacances il y a quelques années, mais j’ai envie d’y revenir aujourd’hui car ce sont des îles qui méritent vraiment d’être découvertes, et ça peut être une très chouette destination en arrière saison, loin de la foule estivale. Ça permet aussi de s’évader un peu !

Situées face à la presqu’île de Giens dans le Var, ces 2 petites îles sont donc accessibles depuis Hyères, grâce à des bateaux-navettes, Porquerolles étant beaucoup plus proche que Port-Cros pour laquelle il faut compter entre 45 minutes et une heure de traversée.

J’y suis allée au mois de juin, mais il y avait déjà beaucoup de monde à Porquerolles et l’eau y était super fraîche, chose assez étrange puisqu’à Port-Cros nous sommes entrés dans l’eau très facilement. Je me dis donc que l’arrière saison, et notamment les mois de septembre et octobre, est une bonne période pour y aller. Le climat méditerranéen y est très doux et il fait quasi aussi chaud à Port-Cros qu’à Djerba comme nous l’indique le site Meteovista.

Ce que j’ai particulièrement aimé à Porquerolles :
J’ai adoré m’y balader à vélo pour découvrir les petites plages et les petites criques, certaines étant plus sauvages que d’autres. Le vélo est un très joli moyen de découvrir cette île, même si parfois les chemins sont un peu caillouteux ! On a beaucoup aimé se perdre dans cette île et surtout découvrir des paysages assez variés et une eau toujours transparente.
Le Conservatoire Botanique, est aussi à faire car vous découvrirez de très jolies espèces endémiques, mais aussi des variétés anciennes d’arbres fruitiers notamment. Au mois juin, on a presque eu trop chaud à vélo, donc en automne ce doit être extra à faire.


Port-Cros sa voisine est complètement différente de Porquerolles.
Plus lointaine, plus sauvage, elle se mérite car il faut bien souvent crapahuter un peu pour pouvoir se baigner et surtout découvrir sa faune aquatique exceptionnelle.
Il faut savoir que l’île de Port-Cros est le premier parc national terrestre et marin d’Europe, et je dois dire que j’ai été impressionnée par cette plongée très simple, au masque et tuba, que j’ai faite à Port-Cros. L’eau y est transparente, tous les poissons nageaient très tranquillement vers nous, sans peur d’être pêchés, j’ai vraiment adoré ça !
Il existe même un sentier sous-marin avec des panneaux explicatifs depuis la plage de la Palud qui doit être extra à faire. Pensez juste à vous équiper de bonnes chaussures pour la marche et de palmes, masque et tuba pour la plongée.


J’espère que ce petit article sur ces îles méditerranéennes vous aura plu, n’hésitez pas à me poser des questions en commentaires si vous en avez. Bises et à très vite !

Rendez-vous sur Hellocoton !

La Presence

By Zelda | septembre 22, 2014


Je suis décidément peu présente sur ce blog en ce moment, la faute à quoi ? Je ne peux y répondre vraiment. Ce n’est pas le manque de temps, mais peut être plus un manque d’envie ou d’inspiration. Et pourtant j’ai pleins d’idées, mais il y a des périodes où je pense qu’il est normal de se retirer un peu. Du coup je me suis dit, pourquoi pas écrire un article sur la Présence !
Il y a eu un « tilt » et je me suis dit banco, le thème est enfin trouvé.

J’ai donc envie d’écrire sur le thème de la Présence à soi. Mais c’est un joli challenge que d’essayer d’expliquer à ma manière ce que je pense être la présence à soi.
Qu’est-ce que c’est ? Quand est-on vraiment présent à soi-même ? Et enfin que nous apporte-t-elle ? J’ai envie de prendre un exemple pour tenter de l’expliquer, même si je sais que c’est incomplet.

Il y a quelques années, voici ce que je faisais de temps en temps, principalement en fin de semaine pour bien décompresser de toute une semaine de boulot et qui me faisait beaucoup de bien. Je m’asseyais au pied d’un arbre d’un jardin public dans un coin très calme où il y avait très peu de passage et je ne faisais rien. Je ne lisais pas, j’essayais de ne pas trop être distraite par mon environnement ni même par mes pensées.

Mais le fait de n’être occupée à rien faire provoque justement un grand flux de pensées, du style : que vais-je faire ce week-end, est-ce que j’ai bien fait mon travail ce matin, que vais-je manger à midi (hum j’ai faim) etc … et ça c’est normal ! On profite de cet espace pour faire un petit bilan, tchéquer ce qu’on a à faire, etc.

Mais choisir d’occuper cet espace-temps différemment, ça peut être beaucoup plus utile pour nous. Et là je m’aidais de mon environnement proche, c’est à dire la nature, les fleurs, le vent, le soleil pour me recentrer sur ce moment présent et ne pas partir avec mes pensée dans le passé ou dans le futur.

J’essayais donc de ressentir profondément la chaleur du soleil sur mon corps. J’essayais de me centrer sur ma respiration en essayant (cela peut être une bonne aide également) de compter mes inspirations et mes expirations. J’essayais de ressentir ce bien- être que m’apportait cet environnement si beau et si agréable.

Je sentais que je commençais à me détendre et que le stress de la semaine commençait à se dissiper pour laisser place à plus de joie et de détente.

La méditation, contrairement à ce que beaucoup de personnes pensent, ce n’est pas faire le vide ! Comment pourrait-on faire le vide, puisque notre esprit est presque toujours occupé par une pensée. Ce serait complètement arbitraire et artificiel et cela n’aiderait pas notre esprit à se détendre, bien au contraire.

La méditation consiste plutôt à prendre conscience de cette activité incessante dans notre esprit, de notre difficulté à ne rien faire et à n’être occupée par rien.
En se basant sur notre respiration, dans un lieu calme, nous nous détendons petit à petit et nous évitons de suivre nos pensées.

J’ai commencé ce petit exercice à l’extérieur, dans un jardin, parce que la nature a toujours été importante pour moi et réussissait à calmer une certaine agitation. Mais on peut bien évidemment se poser chez soi, le soir après une longue journée à courir à droite et à gauche. On peut choisir de consacrer un peu de temps pour simplement se poser et regarder.

Parce que c’est bien souvent dans cet espace, que l’on s’autorise enfin, qu’on est réellement présent à soi-même et qu’on peut plus facilement regarder en soi pour découvrir tous nos trésors insoupçonnées.

J’espère que cet article différent vous plaira, ne vous ennuiera pas trop, et surtout vous sera utile ! N’hésitez surtout pas à me faire part de vos remarques et de vos expériences, quelles qu’elles soient. Et surtout j’essaierai d’être plus présente ici ;- ) Bises à tous !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laetitia

By Zelda | septembre 12, 2014


Je vous présente mon amie Laetitia !! J’avoue être plutôt inexpérimentée en matière de portrait. J’ai déjà réalisé quelques portraits de mon chéri sur le blog, mais en général je prends plutôt des photos d’ensemble ou de lieux. Cet après-midi là, j’avais emmené mon réflex pour photographier un peu la ville au cours de notre balade et puis finalement j’ai eu envie de tenter quelques portraits de Laetitia car la lumière de fin de journée et le décor s’y prêtaient totalement.

Pour commencer sur la Place Pey-Berland, nous sommes tombées sur des maisons en cartons et plus loin un joli petit coin avec des chaises plutôt vintage, c’était assez amusant et parfait pour des photos originales.

Non ce n’est pas une terrasse, mais bien uniquement des chaises regroupées pour faire une pause en plein centre ville et juste derrière on aperçoit une maison en carton. Tout cela est temporaire bien sûr !

Du coup Laetitia a également pris quelques photos amusantes de moi !

La Blonde et la Brune, on est prêtes pour le prochain James Bond ;- )


Puis nous nous sommes rendues 75 rue du Loup chez Trafic, une friperie que je vous recommande à Bordeaux. On y trouve souvent des pièces sympas ! De même je vous recommande le magasin Fantastik qui se situe 2 Place St Projet et dans lequel on trouve des vêtements de marques dégriffés à des prix plus que compétitifs. Faut juste aimer fouiller un peu et ne pas avoir d’idée en tête quand on y va, c’est toujours la surprise. A deux on y a passé un très bon moment à essayer des trucs sympas et on en est reparties avec de très jolies choses.

Puis nous sommes allées Place Camille Jullian admirer le sublime cinéma Utopia, un ancien couvent transformé en cinéma donc avec une programmation de films en version originale et qui aime mettre à l’honneur le cinéma indépendant. Une autre curiosité inhabituelle nous attendait sur la Place (un squelette) !


Nous commencions à avoir envie d’une pause » boisson désaltérante » car il faisait vraiment chaud ce jour là, et nous nous sommes donc rendues à l’un de nos salons de thé préférés Place du Parlement, et oui il y a de nombreuses grandes places à Bordeaux ! Sur celle-ci il y a également un très bon glacier et beaucoup de restaurants.

Le soleil commençait à descendre et c’est souvent à ce moment là de la journée que l’on fait les plus belles photos ! Cette lumière dorée a duré l’espace d’un petit quart d’heure magique.


J’espère que cette balade à Bordeaux en compagnie de Laetitia vous a plu, je vous embrasse et vous souhaite un très bon week-end !!

Rendez-vous sur Hellocoton !
Pages: 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 ...43 44 45 Next