Sevens pics

By Zelda | juillet 6, 2015


Voici en gros ma rubrique fourre-tout, il en faut bien une pour placer toutes les photos qui ont échappé à la publication et que je ne sais pas trop où caser. Je ne porte plus de leggings depuis quelques semaines, vous vous en doutez avec cette chaleur j’ai sorti le petit-short et les gambettes à l’air, quel bonheur. Mais celle-ci me fait rire, je prend carrément la pose, c’est un peu exagéré et presque comique, mais ça fait du bien de rire de soi !

En parlant de pose, voici notre ami le paon du Parc Bordelais, peu farouche, qui aime également prendre la pose et un magnifique hortensia rose du village de l’Herbe que j’avais oublié de vous montrer !

Un peu de cuisine, ça faisait longtemps. On a voulu goûter au fameux Maroilles des Ch’tis et je ne savais pas à quoi m’attendre, vu que dans le film ils disent que c’est super fort. Le verdict, c’est que j’adore ce fromage, et dans les pizzas ou les burgers c’est juste excellent !

Ici un burger avec du pain au céréales sans gluten, une tomate, du Maroilles fondu en chauffant le pain à la poêle, de la roquette et une tranche de saumon (que l’on peut remplacer par du Tofu bien sûr). c’est simple et excellent.

Et ici la mini pizza toujours avec le Maroilles, des champignons, des oignons, un délice.`

Je triche complètement pour la 6ème photo car je voulais vous parler de ces deux produits très agréables à utiliser en été ! D’abord ces lingettes démaquillantes à l’Aloe Vera que j’ai trouvées en pharmacie et qui sont vraiment géniales pour démaquiller et hydrater la peau en même temps, elles laissent la peau vraiment très douce et propre. Je les reprendrai une fois le paquet terminé.

L’huile de noix de coco a de nombreuses atouts en été pour bien hydrater la peau et nourrir les cheveux. Je m’en sers avant de me rincer le visage, comme huile démaquillante et je l’utilise en masque pendant une demi-heure à 1heure sur les cheveux avant la douche.

Je termine avec quelque chose qui me tient beaucoup à coeur car vous savez maintenant à quel point j’aime les animaux et nos amis les chiens ! Et je voulais donc vous faire part de cette info :
le 20 septembre prochain, la SPA organise une course au profit des animaux, la CANI-COURSE et chacun peut participer soit en aidant les participants à recueillir assez de fond pour leur course, soit tout simplement en vous inscrivant à cette course.

Elle aura lieu à Paris, mais aussi dans plusieurs villes de France et vous pouvez courir seul, avec votre chien ou avec un chien du refuge qui sera heureux de faire une balade le temps d’une journée ! Une pensée pour tous ces chiens et chats qui attendent un gentil maître dans les refuges de la SPA. Je trouve en tout cas l’idée très sympa et c’est bien dommage qu’il n’y ait pas de course à Bordeaux.

Bises à tous et bonne semaine !!

Rendez-vous sur Hellocoton !

Baignade en Herbe

By Zelda | juin 29, 2015


Vous devez vous demander ce que signifie ce titre farfelu, c’est simplement un petit jeu de mot assez facile. Dimanche nous avions prévu une journée de détente entre nous pour souffler un peu du rythme des semaines, pour savourer la douceur du vent et les bienfaits du soleil.

J’ai souvent beaucoup de mal à passer des heures sur la plage, le soleil me brûlant vite la peau, et j’aime trouver des lieux où l’on peut tout combiner : baignade (number one), farniente, sieste à l’ombre ou visite d’un coin sympa.

J’ai donc réfléchi à l’endroit où nous serions bien et nous avons décidé le matin même que nous irions voir les cabanes colorées du petit village de l’Herbe sur la presqu’île du Cap-Ferret.

Ce n’était pas la porte à côté puisque nous étions en bus, mais ça en valait vraiment la peine !!!

Ce village ostréicole est tout simplement envoûtant : les cabanes colorées encore habitées, le dédale des ruelles menant à la plage, les fleurs, le calme, la vue sur le Bassin et la dune du Pyla à l’horizon. Cet endroit est unique et j’espère qu’il restera aussi typique avec les années.

Voici donc quelques photos de ce magnifique village. (je précise que je fais le clown sur les photos, mais nous avons veillé à respecter la tranquillité des habitants du village).

















Le chapeau est un peu petit pour Sandro, mais le résultat est drôle.

Yoda a fait quelques brasses, il adore l’eau : je l’ai même lâché et il m’a rejoins à la nage …

Mon bronzage rete à perfectionner.

Grâce à un escalier, vous pouvez prendre de la hauteur et admirer la vue d’en haut.

Puis nous avons fini la journée sur la plage du Canon (petit village juste à côté)

Quand je vous dis que le bassin d’Arcachon est une merveille !
Bises et belle semaine à vous.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Couleur pourpre

By Zelda | juin 23, 2015


Me revoici avec une nouvelle tenue à vous montrer sous le soleil. J’ai décidé de faire plus de photos de looks, ça vous plaît je pense, et puis moi ça m’amuse, donc tout le monde y trouve son compte. Je suis surtout contente d’avoir plus de temps pour le blog, puisque j’ai quelques après-midi de libres et avec cette luminosité c’est un régal de prendre des photos pour le blog.

J’ai déniché cette jolie tunique au Monoprix, et j’ai découvert en même temps la marque « Papourtous » puisque c’est une collaboration avec Monop. C’est une très jolie marque qui fait de très jolis maillots de bain pour femmes et enfants, des sacs de plage et pleins de jolis accessoires.
Ça c’est une sortie de bain au départ. Mais j’ai bien l’intention de l’utiliser au delà de la sortie de bain car elle est vraiment très agréable à porter et sa couleur est sublime. Là j’ai eu envie de la porter telle qu’elle, un peu comme une Djellaba, pour avoir une totale liberté de mouvement, ce que j’aime particulièrement quand je porte un vêtement.

Jambes nues sur la plage ou avec un legging en ville elle est jolie
(toujours accompagnée de mon sac fétiche).





J’aime bien détourner les vêtements et pour cette tunique j’ai eu l’idée de la porter comme une chemise avec mon short. C’est pas mal non plus, non ?

Place aux photos rigolotes


Zen, soyons zen ; -)

Bises à tous !!
* je porte donc une tunique Papourtous (Monoprix), un short Mango, des baskets Roxy, des lunettes Monki et mon sac Harpe *

Rendez-vous sur Hellocoton !

Dans ma rue

By Zelda | juin 19, 2015


Je sens que je suis la reine des titres pourris et qu’avec celui-ci je fais très fort, mais bon j’assume, il faut bien.
Vous m’excuserez aussi pour mon absence, faut que je vous fasse un mot la prochaine fois.
Sinon quoi de neuf, à part que ça y est, il fait chaud, et on profite bien des douces soirées d’été et des chaudes journées aussi (quelle poète).
Comme je vous devais bien quelques photos, je suis partie dans une rue du quartier que j’aime beaucoup, très calme, très fleurie, avec mon pied d’appareil sous le bras pour me faire le portrait. Drôle de truc un peu narcissique, qui amuse beaucoup les passants, et moins les automobilistes quand je me place en plein milieu de la route …


Cette année on voit pas mal de jaune dans la boutiques, et j’ai donc succombé à ce petit haut tout simple. Il est idéal pour les matins frais à bicyclette !
Je vous présente aussi mon nouveau cabas fleuri que j’adore, je ne sais pas si vous connaissez cette jeune marque de prêt-à-porter nommée « Harpe », mais c’est une marque que j’aime beaucoup, et j’aimerais pouvoir craquer beaucoup plus !
Je vous laisse avec mes photos, et je vous dis à très vite pour un nouvel article ! Bisous à tous !!!

Quand je trouve une belle porte, je la photographie !


Là je fais comme si un paparazzi me prenait en photo ; -) (photo pour Voici).

Pour les curieux quand je lâche mes cheveux, ça donne ça, une crinière sauvage !

Et le meilleur pour la fin, carrément sur la route, c’est plus drôle !

Je voulais vous montrer nos jolis pavés bordelais …

* je porte une jupe Petit-Bateau, un t-shirt tigre Etam Lingerie, un pull jaune léger H&M, un cabas fleuri Harpe, des baskets Roxy et des lunettes Monki *

***
Et quand Zaz chante Piaf, je trouve ça beau.
Image de prévisualisation YouTube

Rendez-vous sur Hellocoton !

Sleeping beauties

By Zelda | juin 3, 2015


J’ai trouvé cette expression très drôle en lisant mon journal gratuit dans le tram la dernière fois
( on s’éclate comme on peu dans le tram, hein).
Ils parlaient des sleeping beauties de la science pour évoquer des découvertes scientifiques importantes qui n’avaient pas été reconnues au moment clé de leur découverte, mais des années après, un peu par hasard je dirais.
Donc ces découvertes étaient en quelque sorte des belles au bois dormant, qui attendaient le baiser d’un scientifique pour être enfin révélées et surtout utiles. (Un des textes d’Albert Einstein a ainsi sommeillé pendant presque 60 ans).
On en apprend des choses dans les journaux gratuits.
Mais je m’égare un peu, le sujet est bien plus futile aujourd’hui.
Je vous parle aujourd’hui des sleeping beauties qui dormaient gentiment dans mon armoire et attendaient le soleil pour enfin être portées, comme cette petite blouse fleurie par exemple !
Et puis du coup, je montre ma petite pomme par ici, ça faisait longtemps, mais que voulez-vous l’été arrive … et je suis aussi occupée professionnellement parlant : Je fais un STAGE ( réplique des inconnus, ndlr). Je vous embrasse et je vous dis à très vite, portez vous bien !

C’est la tenue camouflage …

Un matou curieux qui s’appelle, devinez comment, YODA !

Une pose tout à fait naturelle.


La grimace du mercredi.



* je porte une blouse fleurie H&M, un short en jean Mango (collec actuelle) *
Image de prévisualisation YouTube

Rendez-vous sur Hellocoton !

Une rose offerte

By Zelda | mai 27, 2015



La dernière fois alors que je promenais Yoda par l’itinéraire que j’emprunte très souvent, je me suis arrêtée sur une rose à peine éclose. Une rose qui débordait d’un jardin et s’offrait à moi. Je me suis arrêtée car je savais d’instinct que cette rose me comblerait du plus doux des parfums, du plus doux des réconforts.

Je ne m’étais pas trompée, le parfum de cette rose était frais, profond, délicat, juste parfait.

Tellement parfait que je suis restée un moment le nez collé sur cette rose – ce qui n’a pas dérangé Yoda, bien occupé, lui aussi, à renifler ses parfums de rue.

Nous étions finalement deux acolytes accrochés par une odeur !

Et là, presque instantanément, un tas d’images et de pensées me sont venues en tête.
La mémoire olfactive comme on la nomme.

✭✭

J’ai pensé aux roses de mon grand-père. Ces roses qu’il chérissait tant et dont il prenait le plus grand soin.

Je me revois dans son jardin, courant à droite et à gauche avec mes cousines quand mon grand-père m’appelait. Curieuse de nature, je filais voir ce dont il voulait me parler avec cet air à la fois sérieux et amusé. Il me prenait par le bras et m’emmenait doucement dans une allée.
- Regarde me disait-il, comment les trouves-tu ?
Je comprenais d’un coup qu’il allait encore me montrer ses roses et j’étais à la fois heureuse de ce privilège, de ce moment passé seul à seul avec lui, et en même temps pressée de retourner jouer comme une folle avec mes cousines.
Je lui répondais que je les trouvais très belles, je les sentais toutes et lui disais souvent que je préférais celle qui sentait le plus bon. Il en avait de toutes les couleurs, parfois elles brillaient avec la rosée du matin. Quand j’y repense aujourd’hui elles étaient magnifiques ses roses !

Mais il prenait le temps volontairement de toutes me les montrer et de m’expliquer comment les soigner, le sourire aux lèvres, sentant peut-être mon impatience de retourner à des jeux plus futiles. Il était heureux d’en parler et je respectais ce moment.

Et ce que j’ai compris ce matin là en admirant cette rose, c’est qu’il fallait avoir suffisamment grandi pour comprendre toute la beauté d’une telle fleur. Pour comprendre sa fragilité et sa douceur, sa perfection en quelque sorte.
Il fallait être entièrement dans l’instant et la reconnaissance de sa condition éphémère pour lui accorder toute l’importance qu’elle mérite.

J’ai compris alors pourquoi j’étais si intriguée quand mon grand-père me parlait de ses roses.

C’est tout simplement parce que je pressentais que derrière tout cela, il y avait quelque chose de plus subtil, quelque chose qui m’échappait encore, mais que mon grand-père pointait seulement du doigt.

✭✭✭

(Elle m’a accompagnée pendant la rédaction de ce billet rose )

Image de prévisualisation YouTube Rendez-vous sur Hellocoton !

La caserne Niel

By Zelda | mai 26, 2015


Non je ne suis pas totalement disparue des internets, même si j’ai quand même été engloutie dans un petit espace temporel ! Enfin c’est une façon un peu imagée de dire que j’étais pas mal occupée en dehors du blog et que j’avais peu de temps à lui consacrer. Reprendre une activité professionnelle après un temps assez important d’inactivité n’est pas toujours facile, j’y vais donc progressivement mais sûrement et je n’ai pas toujours l’énergie pour tout. Même si le blog me manque beaucoup et que j’ai des tas d’idées d’articles dans la tête.
Il y a aussi une grande nouvelle personnelle, puisqu’on peut m’appeler Tata Zelda depuis une semaine maintenant, je suis très heureuse pour ma petite soeur qui vient d’être maman pour la première fois !!!

Pour ce retour au blog, j’ai envie de partager avec vous un autre lieu bordelais qui vaut le détour, ne serait ce que pour la déco et l’ambiance que ce lieu dégage, c’est la Caserne Niel.
Situé sur la fameuse rive droite pas très loin du Jardin Botanique, c’est un lieu pile dans la tendance écolo-vintage du moment  : avec une grande salle qui abrite un café-restaurant, une épicerie d’alimentation biologique, des hangars aménagés qui accueillent des entreprises innovantes ainsi que des événements ponctuels, et il paraît qu’il y a aussi de chouettes concerts gratuits là bas.


Bref, un lieu branché bordelais ! Ce qui m’a particulièrement plu c’est le style de la déco, l’accueil est un peu moins chaleureux, mais bon, ce lieu est sans doute victime de son succès. Je vous conseille tout de même d’aller y faire un saut, là encore vous ne serez pas déçus. Mais si vous souhaitez y manger, je vous conseille vivement de réserver à l’avance.

Et un vélo vintage au dessus des tisanes !

Dans cette épicerie, même les vendeuses ont un look branché
(faut avouer que les prix sont un peu moins cools)

Voici quelques photos de la grande salle appelée Réfectoire vraiment très chouette : on y trouve des meubles en Formica, des chaises dépareillées, des jolies banquettes, des lampes industrielles, beaucoup de bois etc.. cet espace a vraiment beaucoup d’allure.



Ils ont même pensé aménager une tente avec des jeux pour les enfants !


Enfin voici la partie extérieur devant le Réfectoire très agréable aussi, où il y a les concerts.

Vous prendrez bien un petit smoothie, maître Yoda ?


✭ Caserne Niel, 87 quai de Queyries, Bordeaux Rive Droite ✭

Rendez-vous sur Hellocoton !
Pages: 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 ...47 48 49 Next